Moshé Feldenkrais

On ne peut parler de la méthode sans évoquer qui était Moshe Feldenkrais et quel a été feldenkraisson parcours. Né en Russie en 1904, il gagne la Palestine par ses propres moyens à l’âge de 14 ans. A partir de 1928, il étudie à Paris, où il devient docteur en Sciences Physiques. En 1938, il travaille avec Frédéric Joliot et Irène Curie. Il devient également une des premières ceintures noires de Judo en Europe.

De sa formation de physicien, il tire une conception du corps comme réalité physique, des poids et des masses organisées dans l’espace, un jeu de forces pour être debout et se mouvoir.

De sa formation aux Arts Martiaux, il tire une conception orientale du mouvement efficace et harmonieux, utilisant l’énergie minimale.

Sa blessure

Enfin, une blessure au genou déterminera l’orientation de son travail : celle du mouvement et de son organisation dans le système nerveux. En effet, face à l’incapacité du corps médical à lui assurer un fonctionnement normal de son articulation blessée, il se tourne vers lui-même et ses propres possibilités. Il se penche sur la mécanique interne de son corps. Il y découvre un monde vierge qu’il n’aura de cesse de parcourir en tous sens, toute sa vie. Il s’appuie également pour cela sur des études en neurophysiologie et en neuropsychologie. Il enseigne aussi bien en Europe, aux Etats-Unis et en Australie qu’en Israël où il meurt en 1984.